Le renouveau des tours Aillaud ?

Vue depuis le haut de la préfecture, crédits photo : Lionel Pateyron , CC BY 3.0 
Les tours Aillaud font à nouveau parler d'elles depuis quelques temps. En effet, le quartier tout entier est concerné par un projet de rénovation urbaine (zone incluant également les fontenelles). Nous nous limiterons néanmoins dans cet article aux problématiques rencontrées actuellement sur le quartier ainsi qu'au futur nouveau visage des tours Aillaud.
Il faut tout d'abord se réjouir d'une telle nouvelle, en effet la crainte d'une destruction totale de ses tours qui a été évoquée par le passé à diverses reprises est maintenant écartée.
Le plus dur reste néanmoins à faire, les deux bailleurs sociaux, la ville de Nanterre et le département des Hauts de Seine se lancent ainsi dans une restructuration majeure du quartier. Les formes de ces bâtiments extraordinaires obligeront les équipes en compétition à redoubler de créativité. 
Afin d'amener de la mixité dans le quartier, le projet prévoit de déplacer entre le tiers et la moitié des quelques 4 500 personnes qui y vivent, soit environ 500 logements concernés. La destruction de certaines tours (entre 2 et 3 tours) n'est pas encore certaine, néanmoins elle a été évoquée à plusieurs reprises lors des réunions. 
Vue depuis le parc André Malraux, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr
Un quartier atypique, un nouveau départ nécéssaire
Ce quartier reste un quartier atypique à Nanterre. En effet, la part de locataires vivant sous le seuil de pauvreté est de 46,5% alors qu'il serait selon le maire de 21% sur la commune et de 17% au niveau de l'Ile de France. 
Cette forte paupérisation des locataires se constate également au vu du nombre de ceux qui ont des dettes de loyer.
Seuls 23% des chefs de ménage ont un emploi stable et 25% des familles sont monoparentales.
Le quartier jouit d'une réputation assez négative en terme de délinquance et de qualité de vie, les écoles et collèges de secteur sont quant à eux classés en REP + (ex ZEP +).
Vue depuis le parking MP89, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr

Au vu de ces éléments, on  peut comprendre que le taux de refus d'attribution d'un logement dans ce quartier soit un des plus haut de la ville. En effet, près de 80% des personnes refusent leur attribution dans certaines de ces tours. 
Aujourdhui, de nombreux habitants désirent quitter les tours Ailaud, en effet c'est environ l'équivalent de la population d'une tour sur 5  qui demande sa mutation pour démenager en dehors du quartier. Mais à côté de ça nombreux sont ceux qui veulent y rester et beaucoup craignent d'être contraints de déménager. Leur souhait premier est néanmoins de voir la qualité de vie dans le quartier s'améliorer.
L'enjeu premier sera donc de recréer une certaine mixité. Mixité sociale mais également mixité d'usage.

Plan fourni par la Mairie de Nanterre lors de la réunion du 10 février 2018
Les tours Aillaud sont intimement liées à l'image de Nanterre. En effet cet ensemble de 18 tours représente la ville comme aucun autre symbole. C'est en effet par l'architecture audacieuse de cet ensemble que l'on représente bien souvent notre ville.
Ce projet n'est donc pas seulement vital pour les habitants actuels ou à venir du quartier mais concerne tout nanterrien car à travers les tours Aillaud rénovées et un quartier transformé, c'est toute la ville qui en bénéficiera.


Les façades extérieures
Comme toutes les mosaïques posée sur les façades des immeubles construits au cours de la même periode, celles des tours Aillaud se décollent sans arrêt. En effet, on peut trouver au pied de chaque tour ces morceaux de mosaïque colorés qui constituent l'habillage extérieur actuel des tours.

Le remplacement de chaque morceau de mosaïque étant impossible, il a fallu avoir recours à un plan B : le rustinage. Le coût de ce rustinage (dépot d'enduit recouvrant les mosaïques par endroit) des façades s'élève à plus de 200.000 € par an.
Selon les parties prenantes au projet, imaginer refaire les mosaiques aujourd'hui serait bien trop coûteux et nécéssiterait une intervention trop lourde. De plus celle-ci ne changerait rien en terme d'isolation.

Les tours Aillaud, au pied des tours de la Société Générale, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr
L'équipe lauréate n'a pas encore été désignée mais on peut s'attendre à ce que l'isolation se fasse grâce à une nouvelle enveloppe exterieure. Concernant cette couche extérieure, c'est un revêtement métalique qui devrait être préféré à un nouveau revêtement béton, mais tout reste possible. Le revêtement métalique permetterait de réduire le temps d'intervention sur chaque tour car celui-ci pourra être préfabriqué auparavant. 
Pour le moment les rendus n'ont pas encore été rendus publics, néanmoins une opération déjà réalisée sur un autre site peut retenir notre attention : la réhabilitation de la tour des Jeunes Mariés à  Noisiel. En effet, tout en étant sans aucun doute très loin du rendu qui sera proposé pour les tours Aillaud qui devraient conserver leurs teintes d'origine, cette opération permet de se faire une idée d'un "rendu métalique".
La tour des jeunes mariés de Noisiel, crédits photo : http://projets-architecte-urbanisme.fr
Concernant les fenêtres actuelles si représentatives de ces tours, celles-ci représenteraient 25% des déperditions  d'énergie. Ainsi les différentes équipes travaillant à la conception de nouvelles fenêtres à double vitrage conservent évidemment les formes des fenêtres actuelles.
Fenêtres de la tour 17, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr
Le calendrier
Les habitants, premiers concernés par la réhabilittion du quartier sont invités à venir s'exprimer lors de réunions de concertation et d'imaginer la vie dans le quartier à l'horizon 2038. Celles-ci se déroulent en ce début d'année. L'idée générale est de rendre effective une co-construction du quartier avec les habitants. 
Le projet lauréat sera choisi à l'automne 2018. Au cours de l'année d'étude les équipes en compétition devront trouver les solutions techniques pour mener à bien leur projet. 2018 sera également l'année de la signature de la convention ANRU.

La tour témoin devant faire office de test sera quant à elle réalisée en 2019. Cette tour témoin permettra de voir et d'évaluer le résultat. 
La réunion du 10 février 2018 aura permis de receuillir (sommairement) les demandes et interrogrations des habitants. Donner la parole à ceux qui ne la prennent pas et ceux qui ne se déplacent pas aux réunions publiques sera également un défi pour la réussite de ce projet.
Hall de deux tours, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr
Des tours à usage mixte ? 
La modification de destination de certains appartements sera probablement effectuée sur environ 500 logements, ce qui représenterait enivron 30% du parc actuel. L'argument donné pour justifier cette ampleur importante est qu'un changement plus mince ne saurait donner de second souffle au quartier. 
L'usage de ces tours n'est pas fixé pour le moment: hôtel, logements en accession, bureaux,...Pour le moment tout reste à faire. 


Relogement

Le maire de Nanterre a garanti que les familles qui seront relogées pourront l'être sur Nanterre si tel était leur choix. Ce déménagement aurait principalement lieu dans le nouveau quartier des groues. Les locataires ne seraient pas impactés par une hausse de loyer car le montant à payer (loyer + charges) serait équivalent au loyer actuel incluant les charges.
Le relogement se fera selon une charte précise. Les frais liés au déménagement seront pris en charge et les locataires seront accompagnés jusqu'à l'aménagement. 



Les prochains rendez-vous :

- Samedi 24 mars 2018 de 10h à 13h
Travail sur les autres secteurs du quartier
- Samedi 7 avril de 10h à 13h
Travail sur le développement économique, l'offre de santé, l'éducation


Arboretum

Emplacement de l'arboretum, 2017, Google Earth
L’Arboretum de Nanterre est un projet de campus de bureaux de 125 000 m2 au sein d’un grand parc de 9 hectares et conçu par les architectes Laisné-Roussel et François Leclercq. 
La grande originalité de ce projet est le fait que le matériau utilisé pour sa structure soit du bois massif, ce qui en fait un projet d'avant-garde pour Nanterre et en fera certainement une vitrine pour de futurs constructions semblables.
Rendu du projet, Laisné Roussel / François Leclerq, crédit photo : Woodeum



Attendu pour 2022, ce projet se situe en bordure du parc du chemin de l'île, en bord de Seine, à l'emplacement même des anciennes papeteries. En terme de transports, le site est accessible via la A14, la A86, ainsi que via le RER A et le transilien du fait de la proximité avec la gare de Nanterre-université. Et pourquoi ne pas imaginer à terme le développement du transport fluvial de passager sur cette boucle de la Seine ou la création d'une passerelle enjambant le fleuve pour relier Nanterre et Montesson.

Rendu du projet, Laisné Roussel / François Leclerq, crédit photo : Woodeum
Afin de réaliser l'importance de ce projet, il me semble intéressant de comparer la surface de bureaux planifiés avec la surface de certaines tours de La Défense. A titre de comparatif, la tour First, qui est (pour le moment du moins) la plus haute tour de France (231 mètres) compte environ 69.000 m2 de bureaux, soit 56.000 m2 de moins.
Montage Arboretum et tours jumelles Société Générale,, crédits montage: nanterrealite.blogspot.fr
Pour trouver une surface équivalente à la Défense, le seul exemple que j'ai pu trouver sont les deux tours jumelles de la Société Générale, Chassagne et Alicante,  hautes de 167 mètres et qui totalisent ensemble la même surface que le projet Arboretum, soit 125.000 m2.
Rendu du projet, Laisné Roussel / François Leclerq, crédit photo : Woodeum











En totale rupture avec l'environnement très minéral de la dalle de La Défense, cet ensemble de bureaux comportera 26.200 m2 de terrasses ainsi qu'un parc privé de 6 hectares et sera donc un espace privilégié entouré de verdure et à proximité de l'eau.
Seul vestige des papeteries, la grande cheminée visible sur le rendu ci-dessus sera conservée.
Les anciennes papeteries, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr
Territoire autrefois délaissé, les bords de seine se sont métamorphosés au cours des dernières années. En effet, la construction de l'éco-quartier Hoche, le parc du chemin de l'île ainsi que le chemin le long des bords de Seine permettant de relier Colombes avec Rueil-Malmaison en passant par Nanterre sont autant de réalisations qui améliorent la qualité de vie de la population et des usagers de ces lieux. 


Vidéo de présentation du projet par Woodeum


Ecole d'architecture de Nanterre : il y a urgence à agir

Imaginée par les architectes Jacques Kalisz et Roger Salem en 1972, l'école d’architecture de Nanterre, située à proximité immédiate du parc André Malraux est une oeuvre majeure de l'architecture métallique en France, susceptible d’être inscrite au titre des Monuments historiques depuis 2005.
L'école d'architecture, 1971 - J. Kalisz & R. Salem
Jacques Kalisz a également laissé sa marque dans le quartier, notamment à travers la réalisation des immeubles Vallona et Liberté construits en 1974; mais son école d'architecture, propriété de l'Etat et malheureusement abandonnée depuis 2004 se trouve dans un état catastrophique et se dégrade de jour en jour.
L'école d'architecture vue depuis la cour du collège Paul Eluard, 21/03/2017, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr
Au vu de l'oeuvre, de sa localisation (à 2 min de la station RER Nanterre-Préfecture) et de son état actuel il est indécent de voir qu'aucune solution n'a été trouvée depuis maintenant près de 15 ans. 
Pour le moment le seul projet, malheureusement en stand-by depuis 2012 est la transformation de cet édifice en école de cuisine, tout en conservant l'aspect du bâtiment grâce au projet d'Alain Ducasse, grand chef étoilé.


L'école d'architecture en 2015 - crédits photo : Serge Kalisz
De nombreux citoyens engagés et d'associations tentent depuis des années de trouver une solution et de pousser l'Etat à agir. 
La ville de Nanterre a quant à elle déjà fait plusieurs offres de rachat depuis 2008 à l'Etat, qui n'ont malheureusement jamais abouties.*
De son coté Serge Kalisz, fils du célèbre architecte et président de l'association «Les amis de l'école d'architecture de Nanterre» tente depuis des années de faire réagir les pouvoirs publics à travers de nombreux courriers adressés au ministère de la culture ainsi qu'au président de la République.


L'école d’architecture de Nanterre : le grand saccage
L'école d'architecture en 2015 - crédits photo : Serge Kalisz
Marquant le point d'entrée du parc André Malraux depuis l'esplanade Charles de Gaulle, il est urgent que cela bouge rapidement; par respect pour les habitants résidents à proximité, par respect pour les usagers du parc, par respect pour la mémoire de son grand architecte et pour toute personne sensible à l'architecture de cet édifice.


Pour aller plus loin :
- Article de Jeannine Cornaille (Société d'histoire de Nanterre) : Jacques Kalisz et l'Ecole d'architecture
- Présentation de l'école d'architecture sur le site de la mairie de Nanterre: L'école d'architecture
- Dossier des amis de l'école d'architecture de Nanterre  : L'Ecole d'architecture de Nanterre, Pour la sauvegarde d'un édifice emblématique

La tour des jardins de l'arche


Une nouvelle tour à Nanterre !
La tour des Jardins de l'Arche, crédits photo :  Ateliers 2/3/4/

La dernière à avoir été construite sur le territoire nanterrien, la tour Granite (Société Générale) a été inaugurée il y a déjà presque 10 ans, c'était en 2008. Celle-ci culmine aujourd'hui à 184 mètres. (à droite, en forme de proue) et est bien visible depuis le parc André Malraux notamment.
Cette nouvelle tour détrônera ainsi la tour Granite en 2022 pour devenir la plus haute tour de Nanterre avec ses 200 mètres de hauteur et offrira une vue spectaculaire sur La Défense et les communes avoisinantes.
                            
La tour des Jardins de l'Arche, crédits photo :  Ateliers 2/3/4/
La tour des Jardins de l'Arche, crédits photo :  Ateliers 2/3/4/

 Située derrière le cimetière de Neuilly, de l'aréna et à proximité de la future gare du RER E et métro 15, la tour sera idéalement placée et très accessible en transports (Nanterre-Préfecture; Nanterre-La Folie; Métro 1 La Défense).
Avec sa forme et ses terrasses végétalisée, cette tour rappelle quelque peu le nouveau palais de justice de Paris dont la construction de termine actuellement dans le 17ème arrondissement.
La tour des Jardins de l'Arche, crédits photo :  Ateliers 2/3/4/
Les 65 000 mètres carrés que comportera cette tour seront notamment occupés par plus de 700 chambres d'hôtel qui seront répartis sur les troisième et quatrième blocs, gérés par trois chaines d'hôtel différentes. Le second bloc sera consacré à des espaces de bureaux.
La partie basse de la tour accueillera quant à elle un centre de conférences et un espace fitness.
Le carré de verre au sommet accueillera pour sa part une terrasse ainsi qu'un restaurant panoramique et une piscine, également panoramique.
La tour des Jardins de l'Arche, crédits photo :  Ateliers 2/3/4/

Une vidéo de présentation du projet est disponible ci-dessous.


Groupe scolaire Makéba

Dans le cadre du réaménagement du quartier de l'université et la construction de nombreux logements, la création d'un nouveau groupe scolaire s'avère nécessaire.
Situé à l'emplacement de l'ancienne barre d'immeuble de l'allée Buffon, cette  école sera située le long des terrasses de Nanterre, au pied du conseil général des Hauts de Seine et permettra, du fait de sa taille raisonnable de faire le lien entre le nouveau quartier de l'université et la cité Berthelot. 
Vue du projet - Crédit perspective : © ARTEFACTORYLAB
Situé à l'emplacement de l'ancienne barre d'immeuble de l'allée Buffon, cette  école sera située le long des terrasses de Nanterre, au pied du conseil général des Hauts de Seine et permettra, du fait de sa taille raisonnable de faire le lien entre le nouveau quartier de l'université et la cité Berthelot. 
Ce nouvel établissement qui comprendra douze classes, 7 élémentaires et 5 maternelles ainsi qu'un centre de loisirs répondra aux dernières normes environnementales et a la prétention de devenir un bâtiment à énergie positive. 
Au vu de l'emplacement choisi pour la construction de ce groupe scolaire le nombre minime de classes parait pour le moins étonnant. En effet, bien que celle-ci soit située à quasi égale distance de 3 écoles (Honoré de Balzac, Pablo Neruda, Lucie Aubrac) la construction des nombreux programmes immobiliers à proximité aurait peut-être pu justifier la construction d'une école de taille plus importante.

Vue du projet - Crédit perspective : © ARTEFACTORYLAB
Les deux matériaux utilisés en façade seront la terre pour matérialiser l’ancrage au sol et son rapport au paysage ainsi que l’inox martelé. 

L'utilisation de la terre comme matériau de construction constitue une alternative à la logique du tout-béton. Ce matériau est, en plus d'être une ressource abondante et sous exploité (cf. les montagnes de remblais issus des chantiers) un très bon isolant thermique.
Les salles de classes, orientées coté sud permettront de bénéficier au maximum des apports solaires. 
Etat avant travaux le 29/03/2016, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr

Destruction de l'immeuble sur site, 16/06/2016, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr
La barre d'immeuble située dans l'avenue Buffon étant démolie, la construction du nouveau groupe scolaire a pu débuter. Les travaux se termineront d'ici à la rentrée 2018. 

Travaux en cours, 21/11/2016, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr

Campus Ynov Nanterre


A quelques pas de la gare de Nanterre-Université et de l'université Paris Nanterre, un nouveau campus sort de terre, l'ouverture est prévue pour 2017 qui accueillera jusqu'à 1800 étudiants et comportera une résidence étudiante de 130 logements.

Rendu du Campus

La résidence étudiante (élément de 9 étages à gauche sur le rendu) se composera de studios de 17 à 25 m² ainsi que de logements en collocation au niveau des derniers étages. Le campus à proprement parler ne fera pas de "concurrence" à l'université Paris Nanterre située à quelques pas, et ne sera donc pas un doublon. En effet celle-ci s'adresse principalement aux étudiants en informatique, design et dans l'audiovisuel.

Vous trouverez une présentation vidéo du campus Ynov ci-dessous : 



Suivi du projet
Campus Ynov depuis le parvis de la gare de Nanterre Université le 22/01/2017, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr

Campus Ynov, le 07/05/2017, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr

Campus Ynov, avenue Anatole France, le 07/05/2017, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr

Changement de nom pour la JSF Nanterre


La JSF Nanterre a changé de nom le 15 février 2016. Fait qui peut paraître anodin mais qui ne l'est pas tant.
En contrepartie d'un doublement des sommes versées au club par le département des Hauts de Seine, le club a donc changé de nom.
Fini le logo "Nanterre", maintenant il faudra s'habituer à "Nanterre92".
Fichier:Nanterre 92 logo.png
Nouveau logo, avec l'ajout du "92"


Certes l'augmentation des subventions permet au club de pouvoir continuer l'aventure avec plus de moyens mais la modification du nom historique du club parait incompréhensible. En effet, bien que Nanterre soit le chef lieu des Hauts de Seine, l'identité de Nanterre n'a rien à voir avec le reste du département, c'est une ville avec une identité propre ainsi que son club de basket.

A travers l'ajout du "92", modification qui pour beaucoup peut paraître anecdotique, on peut deviner une volonté politique de créer un sentiment d'appartenance au département, or celui-ci ne représente pas grand chose pour les Nanterriens et il en est de même pour de nombreux habitants du territoire des Hauts de Seine.

Mais pourquoi un département est il tellement attaché à rajouter sa griffe sur les écussons d'un club sportif?
La JSF n'est en effet pas le premier club à se faire "rattacher" au département, en effet le Racing Metro avant lui a modifié son nom pour se prendre le nom de "Racing 92 - le club des Hauts de Seine". La contrepartie ici ? L'aide cruciale du département pour la réalisation de l'aréna de Nanterre à travers le financement d'une partie de l'aréna de Nanterre (acquisition de 30.000m2 de bureaux dans l’aréna) pourtant projet totalement privé.


Pour quelle finalité ?
Le département pourrait craindre une future disparition des départements. Les services du conseil général ont pu penser que pour sauver leur peau, le mieux était de se mettre la population dans la poche et de créer une identité "alto-séquanaise".
Et quel moyen plus percutant que d'incruster le numéro du département sur deux grandes équipes rayonnantes au niveau national et européen et rassemblant de nombreux supporters ? Le micro "Etat des Hauts de Seine" a bien compris quel était le pouvoir du sport et agit en conséquence.

En tout état de cause, il serait idiot de rejeter l'idée d'une subvention qui contribuera à la JSF d'atteindre de nouveaux sommets, néanmoins il est regrettable que cela entraîne un changement de nom. Un sponsoring maillot aurait pu suffire.

Les Groues

Secteur en grande partie occupé par des entrepôts parfois à l'abandon, ce "nouveau quartier" qui sera en bordure immédiate de la future gare de Nanterre-La Folie est prévu de sortir de terre à l'horizon 2030.
Friche ferroviaire des Groues, 15/06/2015, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr
 Le site grand de 76 hectares accueillera près de 200.000 m²  de bureaux, 5000 logements, des commerces ainsi qu’équipements publics afin d'assurer le dynamisme du futur quartier. Une grande partie de ce site est actuellement occupé par une friche ferroviaire en cours de démantèlement.

Friche des Groues, 15/06/2015, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr
C'est donc un quartier qui, en plus d'être aux portes de La Défense, sera très bien desservi en transports en communs. En effet en plus de la station du RER A déjà existante à Nanterre-Préfecture, la future gare de Nanterre-La Folie accueillera un arrêt du RER E une fois celui-ci prolongé ainsi qu'un arrêt de la ligne 15 du métro du Grand Paris Express.

Le futur quartier accueillera entre autre le futur siège du groupe Vinci  dès 2020.

Le futur siège de Vinci, © Jean-Paul Viguier Architecture

L'EPADESA a mis en ligne un nouveau plan guide pour le quartier des groues, celui-ci est disponible en suivant ce lien.
Plan guide pour le quartier des groues ,crédits photo : EPADESA
Après la destruction des hangars et le retrait des voies de chemins de fer, les travaux vont pouvoir débuter. 
Ancien dépot ferroviaire des Groues, 21/11/2016, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr

Le croissant

Aperçu de l'étendue du projet, Google Earth
Le site du croissant se situe aux portes du quartier d'affaire de La Défense, à proximité du cimetière de Puteaux, du quartier du Parc ainsi que des Terrasses de Nanterre.

Ce projet porte sur près de 42.000 m² de logements, de 17.000 m² de surface de bureau, de 8.000 m² d’hôtels, de 6.500 m² pour l'école Maxime Gorki qui va devoir être déplacée du fait du projet; de 5.500 m² d'équipement public ainsi que de 200 m² de commerces.

Étendue du projet, Crédits : EPADESA
La quasi-totalité de la zone de projet se situe sur l'emplacement actuel des parkings aériens dits MP89"; leur démolition est donc inévitable et ce ne sont pas les résidents des immeubles "Egalité", "Fraternité" ou encore de la résidence Maurice Ravel qui se plaindront de la disparition de cette infrastructure vieillissante qui enlaidissait le quartier.
Etat avant destruction des parkings, Avril 2015, crédits photo : EPADESA Devisubox
Dernier virage avant le toit du parking, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr
Accès piéton du parking, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr
Rampe d'accès au parking, crédits photo : nanterrealite.blogspot.fr











Outre la création de nouveaux logements, la destruction des parkings permettra de désenclaver les quartiers qui les bordaient et ainsi améliorer les liaisons entre La Défense et le quartier du parc.

Etat après destruction du premier parking, 24/09/2015, crédits photo : EPADESA Devisubox


Premier immeuble qui devrait sortir de terre sur ce secteur, l'EDC Business School viendra combler le "vide" laissé par la démolition des parkings aériens et sera le premier jalon qui permettera d'effacer cette impression d'autorioute urbaine que sont les voies longeant les anciens parkings.
Rendu EDC, crédits : Atelierdupont
Rendu EDC, crédits : Atelierdupont


Suivra le projet de résidence "Altana" comprenant 128 logements dont 55 logements sociaux et 73 en accession libre. L'inauguration est prévue pour 2019.



Vue sur le chantier, 09/05/2018, crédits photo : nanterrealite.blogspot.com
Chantier au 09/05/2018,  crédits photo : EPADESA